Tourisme

Parc national de Los Haitises

Situé dans la baie de Samaná, ce parc est un incontournable de la République dominicaine, avec plus de 200 km² de végétation tropicale humide, des mangroves, des rivières souterraines, des grottes et des îlots sauvages. Il abrite de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques et migrateurs uniques au pays. Depuis le village de Sanchez, vous pouvez traverser la baie pour atteindre le parc et découvrir l’Isla de los Pajaros, le Rio el Naranjo, les mangroves et les grottes d’Arena et de San Gabriel.
Ce parc classé par l’UNESCO, surnommé la « baie d’Halong des Caraïbes », peut être visité en bateau ou en kayak, avec plusieurs arrêts à terre.

Baleines à bosse

Depuis 1986, la baie de Samana est un sanctuaire pour la protection des baleines. Chaque année, entre la mi-janvier et la mi-mars, quelque 3 000 baleines à bosse viennent se reproduire dans les eaux chaudes de l’océan Atlantique. Le spectacle des mâles de 40 tonnes bondissant hors de l’eau est commenté par un spécialiste qui suit ces mammifères marins depuis plusieurs années, partageant sa passion pour aider à observer et comprendre le fonctionnement de ces fascinants cétacés.

Eco-tourisme

Le nord de la République dominicaine, et plus particulièrement la péninsule de Samaná, se tourne vers l’écotourisme, loin des excès du tourisme de masse. Ce petit bout de terre, préservé de tout développement, possède des plages sauvages bordées d’arbres tropicaux et de montagnes verdoyantes. La péninsule de Samaná regorge de sites écotouristiques, tant sur ses plages sauvages qu’à l’intérieur des terres, avec ses nombreuses plantations de fruits tropicaux, de café et de cacao.

Plages de la Péninsule de Samaná

Las Terrenas s’étend de Playa Cosón à Portillo. Entre les deux se trouve la ville de Las Terrenas qui possède de nombreux magasins de toutes sortes, des restaurants, des bars, des discothèques… et surtout de magnifiques plages telles que Bonita, Ballena et Punta Popy.

Nos propriétés à Las Terrenas

Compare listings

Comparer